01 69 39 43 27
contact@aquamo.fr

L'installation d'un adoucisseur d'eau : réglage et entretien

Si installer un adoucisseur est devenue une opération assez courante car économique et garante d’une eau plus douce, meilleure au goût et moins aggressive pour la peau, il est préférable de confier cette installation à un spécialiste pour être sûr de sa fiabilité et de réglages optimaux qui assurent un bon fonctionnement du matériel. 


L’entretien, en revanche, tout  aussi crucial pour assurer un bon filtrage de l’eau et une efficacité dans la durée, doit être assuré par l’utilisateur (ou en tout cas sur l’initiative de l’utilisateur) et avec régularité pour préserver tous les bénéfices de l’installation dans le temps.

La pose et l’installation d’un adoucisseur d’eau

Le branchement de l’adoucisseur

Si le prix des adoucisseurs d’eau a considérablement baissé ces dernières années, le prix de la pose d’un adoucisseur d’eau tourne lui toujours autour des mêmes montants, c’est-à-dire selon la complexité de l’installation, entre 200 et 2000 euros approximativement. 


La pose d’un adoucisseur est simple quand le raccordement à la plomberie existante ne nécessite pas de travaux supplémentaires ou lorsque vous achetez un adoucisseur prêt à poser comme les vendent aujourd’hui de nombreux fabricants. Les prêts à poser ne nécessitent pas l’intervention d’un professionnel mais des connaissances basiques en plomberie sont toutefois nécessaires pour effectuer une installation conforme. 


Mais l’installation d’un adoucisseur peut aussi être une opération très complexe qui nécessite l’intervention d’un spécialiste pour être opérationnelle et efficace ou alors c’est le réglage complexe de l’adoucisseur qui nécessite l’intervention d’un spécialiste. Certains adoucisseurs (notamment les modèles haut de gamme électroniques) nécessitent des compétences spécifiques pour régler l’adoucisseur et assurer un filtrage optimal de l’eau.


Les autres solutions pour adoucir et purifier l’eau 

Mais selon la dureté de l’eau, l’installation d’un adoucisseur d’eau peut être déconseillée, pour ses effets déminéralisants sur l’eau. On peut alors préferer l’ installation d’un anti calcaire ou filtre anti-calcaire, installation qui contrairement à l’adoucisseur ne nécessite que rarement l’intervention d’un spécialiste, un bon bricoleur ou un plombier sont à même de réaliser cette installation.

Cette installation anti-calcaire pour une eau moins dure et débarassée des composants calcaires permet de lutter efficacement contre les dépôts de tartre et de prolonger la durée de vie de tous vos équipements en rapport avec l’eau (canalisations, chaudière, appareils sanitaires etc…Pour l’installation d’un filtre anti-calcaire , le budget sera moins important, comptez entre 30 et 150 euros selon le type de modèles que vous installerez.


Enfin l’installation et le branchement d’un osmoseur peut être préconisé si vous voulez purifier davantage encore l’eau arrivant dans vos robinets : l’osmoseur permet de débarrasser l’eau des nitrates et pesticides, chlore et métaux lourds que l’on peut trouver dans l’eau du robinet, en d’autres termes, elle assure une filtration de l’eau potable qui arrive dans votre robinet et permet d’obtenir une eau pure, sans odeur et sans goût de chlore. Le prix d’un osmoseur varie de 300 à plus de 1000 euros selon le modèle. 

Le réglage de l’adoucisseur

Trouver le bon réglage de l’adoucisseur d’eau à l’installation

La plupart des adoucisseurs disponibles aujourd’hui sur le marché nécessitent un réglage : il faut premièrement régler la dureté de l’eau à l’arrivée, pour ce faire on peut effectuer ce qu’on appelle un Th test ou prendre en considération le chiffre indiqué sur la facture d’eau. Pour continuer ce réglage de l’adoucisseur d’eau, il faut aussi régler la dureté de l’eau à la sortie qui correspond à la concentration en sels de l’eau après l’adoucissement.


Il faut ensuite selon le modèle ou le type d’adoucisseur, il faut régler l’heure de la regénération puis l’horloge. Sur certains modèles plus sophistiqués mais aussi plus automatisés, la regénération est gérée de manière autonome et on a pas besoin de la régler. Vous pouvez effectuer ce réglage vous-même ou selon la complexité du modèle, demander l’intervention d’un spécialiste pour effectuer le réglage de l’appareil.


Les bons réflexes 

Quoiqu’il en soit, ce réglage est obligatoire et ne doit pas être négligé et il est préférable en cas de doute de consulter le fabricant ou un spécialiste des adoucisseurs qui vous assistera pour effectuer cette opération. Le réglage est ce qui assure au filtrage son efficacité, et son bon fonctionnement sur le long terme. Les conséquences d’un mauvais réglage de l’adoucisseur sont diverses mais se traduiront presque toujours par un effet sur le goût et /ou l’odeur de l’eau. Il faut aussi prévoir dès l’installation des contrôles réguliers de ce réglage initial.

L’entretien de l’adoucisseur

L’entretien en général 

Dernière étape importante de la mise en place d’un adoucisseur, l’entretien. Aussi important que le réglage, l’entretien régulier de votre adoucisseur  lui permet de fonctionner comme au premier jour même après quelques années. Vous pouvez souscrire au moment de l’installation de votre adoucisseur, un contrat d’entretien avec le spécialiste qui vous a vendu le matériel et qui vous permettra d’assurer à votre équipement d’un bon entretien sur la durée. 


Certains fabricants disposent d’un réseau performant de distributeurs agréés qui peuvent prendre en charge l’installation à votre domicile mais que l’on peut également contacter pour l’entretien de son adoucisseur, c’est le cas, par exemple de l’entretien de l’adoucisseur, une marque dont l’expertise en matière d’adoucisseurs n’est plus à démontrer. Cette solution permet l’entretien de l’adoucisseur d’eau, en province et même dans des petites villes sans devoir se préoccuper de trouver un installateur agréé.


L’entretien d’un adoucisseur Culligan 

L’entreprise Culligan, un des leaders en matière d’adoucisseurs d’eau propose deux contrats d’entretien qui permettent de répondre à des systèmes de maintenance qui s’adaptent à vos besoins réels. Un premier contrat qui prévoit deux visites de contrôle par an, une intervention dans les 48 heures en cas de panne, ainsi qu’un changement gratuit des pièces défectueuses. 


Mais vous pouvez aussi opter pour un contrat de maintenance plus léger qui prévoit la visite contrôle d’un technicien chaque année. Avec ce contrat (moins cher), les problèmes éventuels rencontrés par votre adoucisseur ne seront pas pris en charge systématiquement.

Actualités